Cerveau transparent

 
Café des sciences  d’Avignon  – séance du jeudi 14 décembre 2006
à 20h30
_______________________________________________________

« Vers le cerveau transparent? »

IMAGERIE, MECANISMES,THERAPEUTIQUE

Intervenants :  

– Philippe HANTRAYE directeur de recherche au CNRS au Service Hospitalier Frédéric Joliot*

Sujet :

L’imagerie apparue avec les rayons X en 1895 nous donne une vision de plus en plus précise du corps humain devenant petit à petit transparent. Radio, échographie, scanner, PET Scan, IRM sont des mots qui envahissent notre quotidien.

Si tous les organes du corps humain connaissent cette révolution, plus que tout autre le cerveau est concerné. En France à Saclay se met en place sous l’égide du CEA le plus grand complexe au monde dédié à l’exploration fonctionnelle du cerveau (Neurospin).

Si des révolutions conceptuelles de la physique fondent ces différents outils, l’informatique, l’algorithmique, le traitement d’images sont à présent incontournables.

Mais que sont ces techniques ? Sur quels principes s’appuient-elles ? Quels sont leurs domaines d’application ? Pourquoi doit-on parfois faire appel à plusieurs techniques pour une même pathologie ? Sont-elles en voie de banalisation ? Comment les évaluer ?

Cette imagerie  permettra une meilleure connaissance du cerveau, de son fonctionnements des pathologies cérébrales psychiatriques  (schizophrénie, dépression, …) et neurologiques (sclérose en plaque, affections neurodégénératives comme les maladies d’Alzheimer, de Parkinson…). Mais si elle  permet un regard sur le corps vivant malade,  elle le permet aussi sur le corps sain comme par exemple l’étude des zones actives du cerveau. L’image du corps s’en trouve profondément modifiée. La classification possible des individus ne pose-t-elle pas un problème éthique ? Et sans faire appel aux classiques de la science fiction, que sait-on aujourd’hui de la perte ou de la prise de conscience ? Pourra-t-on un jour lire dans nos pensées

Un projet majeur existe en France pour l’étude du cerveau à partir des nouvelles techniques d’imagerie. Pour tout savoir consulter le site suivant :  Neurospin

 

Compte rendu
Avec NeuroSpin, la France se place à la pointe de l’imagerie du cerveau
LE MONDE | 24.11.06 | 13h26

isualiser le cerveau en action, dans ses structures les plus intimes. Tel est l’objectif de NeuroSpin, un centre d’imagerie par résonance magnétique (IRM) unique au monde, inauguré, vendredi 24 novembre, par Dominique de Villepin dans l’enceinte du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) à Saclay (Essonne).

Accédez à l’intégralité de cet article sur Lemonde.fr
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-838257,0.html

 

 | 1Compte rendu Avec NeuroSpin, la France se place à la pointe de l’imagerie du cerveau

LE MONDE | 24 novembre 2006 | Hervé Morin et Jean-Yves Nau | 603 mots

Dominique de Villepin a inauguré, vendredi 24 novembre, un centre de recherche qui accueillera le plus puissant aimant à vocation médicale. Visualiser le cerveau en action, dans ses structures les plus intimes.

2Avec NeuroSpin, la France se place à la pointe de l’imagerie du cerveau CHIFFRES

LE MONDE | 25 novembre 2006 | 121 mots

3Le laboratoire NeuroSpin met le cerveau à nu

LE MONDE | 25 novembre 2006 | 92 mots

Dominique de Villepin devait inaugurer, vendredi 24 novembre, au Commissariat à l’énergie atomique de Saclay (Essonne), une plate-forme d’imagerie cérébrale qui sera bientôt sans équivalent. Cet outil de 51 millions d’euros, NeuroSpin, a pu voir le jour grâce aux capacités des ingénieurs français…

4Premier projet franco-allemand labellisé par l’AII

LE MONDE | 24 novembre 2006 | Annie Kahn | 248 mots

L’Agence de l’innovation industrielle (AII) a labellisé deux nouveaux projets de recherche et développement. L’un d’eux, Iseult/Inumac, « vise à mettre au point d’ici 2010 le scanner IRM (imagerie à résonance magnétique) le plus puissant jamais construit par l’homme », a déclaré le premier ministre,…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*