Comment l’agriculture bio contribue à freiner le changement climatique – ce café initialement prévu le mardi 30 janvier 2018 est reporté au mardi 27 mars 2018 – ARLES

Le Waux-hall est fermé en janvier pour des travaux de réfection des cuisines, suite à un sinistre  

Invité : François Warlop, agronome, travaille depuis 1998 en Avignon, au Groupe de Recherche en Agriculture Biologique (www.grab.fr), sur les espèces fruitières principalement. Il a travaillé sur un certain nombre de thématiques techniques, et plus récemment sur la biodiversité fonctionnelle ou l’agroforesterie, permettant de réfléchir de façon plus globale la réponse aux problèmes techniques des producteurs.

L’agriculture biologique a le vent en poupe. Elle est une réponse, certes perfectible, aux grands enjeux qui se posent à nos sociétés : sécurité alimentaire, biodiversité, pollutions diffuses… De plus en plus de travaux montrent par ailleurs sa pertinence vis-à-vis du changement climatique, permettant une atténuation selon les modèles considérés. Les principes de l’Agriculture bio recoupent ceux d’une agriculture à échelle humaine, et d’une agriculture agroécologique, travaillant avec la Nature et pas contre elle.

Ils dépassent donc de loin la lecture de son cahier des charges.

Comment les pratiques agricoles bios peuvent influencer le bilan carbone lié à l’agriculture ? Comment nos pratiques alimentaires peuvent-elles aussi avoir une influence ?

Quelles techniques utiliser ? Sont-elles applicables à très grandes échelles ?

Ce sont à ces questions et bien d’autres que notre invité se propose de répondre.

Que vous soyez spécialiste ou néophyte,

les cafés des sciences s’adressent à tous les curieux de sciences

Le Café des Sciences fait partie du réseau Culture Sciences Paca

Retrouvez les manifestations scientifiques sur le site : https://www.echosciences-paca.fr/