Le ventre notre deuxième cerveau – 18 mars 2014 – AVIGNON

Le Café des Sciences d’Avignon vous donne rendez-vous pour une soirée-débat qui portera sur le thème :

Le ventre notre deuxième cerveau

Mercredi 18 Mars 2014 – 20h30

Restaurant Françoise
6 rue du Général Leclerc

  AVIGNON 

Ce café des sciences est organisé en partenariat avec la Société des Neurosciences à l’occasion de la semaine du cerveau : http://www.semaineducerveau.fr/2015

Nos Invités

              Nadine ClercChercheur au CRN2M dans l’équipe “Intégration des informations viscérales”

 Bruno Mazet Maître de Conférence (MC-AMU) – Centre de Recherche en Neurobiologie-Neurophysiologie de Marseille (CRN2M)

    Certaines de nos expressions font référence aux émotions que l’on peut ressentir dans notre ventre : « avoir la peur au ventre », « avoir une boule au ventre », « avoir le ventre noué », « montrer ce que l’on a dans le ventre », « avoir du mal à digérer une expérience »…

      Selon la pensée Taoïste, la perception et la génération des sentiments sont des fonctions de la région abdominale. La médecine indienne considère le dérèglement de la fonction digestive comme la source d’innombrables maladies psychiques. Le yoga considère depuis toujours le ventre comme le lieu de traitement et de stockage des émotions positives ou négatives. En médecine chinoise le ventre est parfois nommé cerveau des émotions.

     La science passe son temps à re-découvrir ce que nous savons tous, plus ou moins consciemment, depuis des générations. En mars 2001, le magazine italien « Focus » déclarait « Il y a un cerveau dans notre ventre » et ajoutait « Il est capable de se souvenir, de s’émouvoir et il peut même penser et souffrir de névrose ». Au mois d’août 2001, le magazine français « Ça m’intéresse » relayait cette information « Notre ventre est un cerveau ».

       Ce “second cerveau”, constitué de cellules nerveuses (plus de 100 millions) intégrées dans la paroi de notre tube digestif, sort de l’ombre et suscite beaucoup d’intérêt.

  •        A quoi sert-il ?
  •       Communique-t-il avec LE cerveau, celui qui siège dans notre crâne ?

     Bien caché dans notre ventre et ainsi longtemps ignoré, préfigure-t-il l’émergence d’un “troisième cerveau” qui héberge plus de 100 000 milliards de bactéries soit 10 à 20 fois le nombre de cellules de l’organisme?

    Ce “voyage au centre des viscères” permettra d’explorer notre intérieur.

Que vous soyez spécialiste ou néophyte,

les cafés des sciences s’adressent à tous les curieux de sciences.

Nos soirées démarrent à 20h30 et se terminent vers 22h30. Le Restaurant « Françoise » nous ouvre gracieusement ses portes. Il est possible de manger et boire avant ou pendant la soirée

Le Café des Sciences d’Avignon fait partie du réseau Culture Sciences Paca

http://www.culture-science-paca.org/