La police scientifique – 9 Février 2011 – AVIGNON

« La police scientifique »

Criminalistique … en quête

d’experts !

Mercredi 9 Février 2011 à 20h30

Restaurant “Françoise”
6 rue Général Leclerc

AVIGNON

 
Dans le cas de crimes et délits, si autrefois le témoignage et l’aveu suffisaient à emporter la conviction des magistrats et des jurés, depuis quelques années, la “preuve scientifique” est devenue un élément incontournable de l’enquête criminelle.
Depuis le début des années 2000, un certain nombre de fictions consacrées à la police scientifique sont diffusées à la télévision, notamment des séries télévisées.
Parmi celles-ci, citons Les Experts et NCIS : enquêtes spéciales aux États-Unis ou encore RIS, police scientifique en France.

En fait plusieurs équipes participent aux enquêtes et nous pourrons confronter dans les débats la réalité et la fiction …

La Gendarmerie Nationale s’est dotée d’une structure s’appuyant sur les techniciens d’identification criminelle chargés de prélever des indices sur le terrain, coiffée en 1987 par une unité dont la vocation principale consiste en l’analyse de ces prélèvements.
Cette unité est l‘Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN), implantée à ROSNY-SOUS-BOIS (Seine-Saint-Denis).
L’Institut a reçu de la direction générale de la gendarmerie nationale quatre missions principales :
    * effectuer, à la demande des unités et des magistrats, les examens scientifiques ou les expertises nécessaires à la conduite des enquêtes judiciaires ;
    * apporter en cas de besoin aux directeurs d’enquêtes, le soutien nécessaire au bon déroulement des constatations, principalement par la mise à leur disposition de personnel hautement qualifié disposant de matériels adaptés et spécialisés ;
    * concourir directement à la formation des techniciens en identification criminelle et à l’information des enquêteurs ;
    * poursuivre dans tous les domaines de la criminalistique les recherches nécessaires au développement des matériels et des techniques d’investigation criminelle.

Mais la Police Nationale a aussi son unité de police scientifique, dont les missions sont voisines de celles de la Gendarmerie Nationale.
L‘Institut National de Police Scientifique (INPS) est un établissement public administratif français placé sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur, tutelle exercée par la Direction Générale de la Police Nationale.
L’INPS réunit sept entités réparties sur le territoire national, à Lille, Lyon, Marseille, Paris et Toulouse.

Nous avons réuni pour cette séance du café des sciences un ensemble d’experts représentant les différentes équipes impliquées dans une enquête.
Intervenants

  •  Lieutenant-colonel Jean-Marc PARIS – Affecté à l’IRCGN depuis août 2009 en qualité d’adjoint au chef de la division criminalistique Identification Humaine
  • Angélique NAKHLEH – magistrat depuis 2004. A exercé pendant 5 ans les fonctions de juge d’instruction dont 4 ans au Tribunal de Grande Instance de TARASCON, jusqu’en 2010
  • Docteur Pierre PERICH – médecin au service de médecine légale de l’hôpital de la Timone, médecine légale du vivant et thanatologie
  •  Julien Levesque – ingénieur de police technique et scientifique, biologiste au sein du laboratoire de police scientifique de Marseille
  • Jean-Claude Jonac – Commandant de Police Echelon fonctionnel, à la retraite, après une carrière d’enquêteur durant 25 ans.

Bibliographie sommaire …