Démographie et environnement

 

Démographie et environnement :
quelles adaptations aux changements climatiques
à l’échelle planétaire ?


Mercredi 5 novembre à 20h30

au Café « La Bibliothèque » 125 rue Carreterie Avignon
Entrée libre et gratuite

 

Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine soirée des « 4 saisons de Volubilis », qui aura lieu au café « La bibliothèque », 125 rue Carreterie à Avignon, le mercredi 5 novembre à 20h30 en partenariat avec le Café des Sciences (entrée libre et gratuite).

Les « 4 saisons de Volubilis » sont des soirées ouvertes à tous, où l’on se rencontre pour débattre sur un thème lié à l’environnement et au paysage dans une ambiance conviviale. La soirée du 5 novembre sera consacrée à un exposé-débat sur le thème « Démographie et environnement : quelles adaptations au changement climatique à l’échelle planétaire ? » avec Hervé Domenach, économiste démographe, directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Laboratoire Population Environnement Développement.

Elle constitue le prélude des 8èmes rencontres de Volubilis sur les manières de « Vivre, rêver, créer la ville et les paysages contemporains avec le changement climatique » (Théâtre des Halles, Avignon, du 19 au 22/11/08)*.

La soirée abordera, à partir d’exemples variés, le sujet des processus migratoires engendrés par les mutations environnementales. Nous verrons en particulier en quoi le changement climatique génère une situation nouvelle au niveau démographique, avec l’apparition de la catégorie « réfugiés climatiques ».

Les premiers réfugiés environnementaux sont apparus au début des années 1980, en référence aux personnes déplacées pour cause de déforestation, réchauffement climatique, désertification, catastrophes naturelles et industrielles. Dans un avenir proche, le nombre de réfugiés de l’environnement pourrait augmenter de façon spectaculaire en raison de facteurs climatiques menant à l’érosion des sols, du réchauffement planétaire avec ses conséquences sur les territoires et les océans, de la pollution de l’eau,… La question est désormais posée à un niveau institutionnel et il s’agit d’en anticiper les multiples conséquences, et particulièrement ce qu’il adviendrait des populations concernées par la montée des océans (Bengladesh, littoral chinois, îles, Pays-Bas,..), la disparition des terres arables, la désertification et la diminution de la fertilité des sols (Afrique, Moyen-Orient, Inde, Espagne, Grèce, Portugal,… soit une centaine de pays dans le monde), les famines liées aux sécheresses, les épidémies,  etc. Il est probable que la planète n’en soit encore qu’aux prémices d’un processus intense de mobilité spatiale résultant des mutations environnementales.

*Programme des Rencontres de Volubilis et bulletin d’inscription sur le site : WWW.VOLUBILIS.ORG

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*