Eau des Villes, eau des champs …

 

« Eau des villes, eau des champs :

consommation, pollution d’un bien rare, l’eau »

Mercredi 12 décembre 2007
Cette soirée aura lieu à 20h30 au Café « La Bibliothèque » 125 rue Carreterie Avignon
Entrée libre et gratuite.

La multiplicité de ses usages fait de l’eau une ressource fondamentale des activités humaines : la production agricole (irrigation et drainage), la production d’eau potable, l’assainissement (ou épuration), la production d’énergie et le transport… Si l’eau recouvre près de 70 % de notre planète, principalement sous forme salée, la gestion des ressources en eau est très complexe. Les ressources en eau souterraine peuvent être altérées par l’impact de l’activité humaine, mais aussi par des déséquilibres naturels engendrés, par exemple, par des événements catastrophiques ou par la modification des conditions climatiques.  Les débats d’orientation des politiques publiques et des modes de gestion prennent une ampleur exceptionnelle devant l’inégalité d’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

Quelles sont nos ressources en eau ? Quelle est l’importance des eaux souterraines dans la ressource en eau ? Comment peut-on les gérer ? Comment la pollution se propage-t-elle dans ces réserves ? Quelles sont les principales sources de pollution ? Quel est l’impact de l’agriculture sur la pollution des eaux ? Comment préserver au mieux cette denrée indispensable à notre vie : l’eau ?

  • Thierry Ruf : Directeur de recherche à l’IRD de Montpellier, Membre de l’UR 168 dynamiques socio-environnementales et gouvernance des ressources

  • Olivier Banton : Professeur d’hydrogéologie à l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse

  • Yves Travi : Professeur d’hydrogéologie à l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse.

Pour aller plus loin :  http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/accueil.html
                                        http://www.cieau.com/accueil.htm 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*