Biodiversite

plante

Mercredi 10 mai 2006 à 20h30 –

Préserver la biodiversité: pourquoi, par qui et comment ?

Les soirées-débats du Café des Sciences d’Avignon  se poursuivent en ce printemps 2006, notre prochaine rencontre portera sur le thème de la biodiversité
Elle sera animée par :

  • Michel CHAUVET, ethnobotaniste, Agropolis – Museum Montpellier.
    Michel Chauvet a longtemps travaillé au Bureau des ressources génétiques. Il va publier une encyclopédie des plantes alimentaires, et met l’accent sur les aspects culturels de la biodiversité.
  • François LEFEVRE, généticien, directeur de l’Unité de Recherches Forestières Méditerranéennes, INRA Avignon. Il participe aux programmes français et européens de conservation des ressources génétiques forestières.
  • Jean-François MOLINO, botaniste, chercheur à l’Unité Mixte de Recherche Botanique et Bioinformatique de l’Architecture des Plantes, IRD Montpellier. Jean-François Molino est spécialiste des essences de la forêt tropicale humide (sous réserve)

La préservation de la biodiversité, diversité de toutes les formes du vivant, est un enjeu à multiples facettes: biologiques, écologiques, socio-économiques, culturelles. Est-ce un luxe ou une nécessité ?

On peut voir la biodiversité actuelle comme l’image instantanée d’un système complexe en perpétuelle évolution. Certaines composantes du système évoluent plus vite que d’autres.  Le changement climatique et l’évolution rapide de notre économie et de nos modes de vie font qu’il est illusoire de chercher à « congeler » le vivant. Il est par contre essentiel d’anticiper et de veiller à ce que les générations futures disposent des meilleures options pour modeler les milieux et les espèces en fonction de leurs besoins.
Peut-on parler de gestion durable de la biodiversité ? Entre ne rien faire ou, inversement, développer des programmes de conservation spécifiques pour certaines composantes de la biodiversité, peut-on réduire les impacts négatifs de nos pratiques courantes ?

Quels sont les apports de la recherche ?

Pour introduire le débat, ces questions seront illustrées sur des exemples concrets allant de la forêt  aux champs cultivés.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*